PIAZZA DE ITALIA

piazza de Italia
2010
d’après Giorgio De Chirico
60x40x30mm/3d printed polyamid

Pas de commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.

‘La Partie pour le Tout’ – DESIGN’issime : objets en verre contemporains / Halle du Verre – CLARET(34)

La Partie pour le Tout (Les Arts Codés), Sur une invitation du commissaire d’exposition Manuel Fadat, en collaboration avec Johann Aussage – Les Arts Codés CERFAV
2017/2018

Installation (échantillonnage de paroi) réalisée en collaboration avec Johan Aussage et le Cerfav.

Vue d’algorithme ; divers éléments issus du procédé de fabrication (impression 3D PLA + plâtre réfractaire + verre coloré) ; échantillon de paroi ajourée grandeur nature (bois de peuplier multiplis découpé au laser, verres de couleur coulés par gravité au four, taillés), 2017-2018.

La conception paramétrique est un mode de fonctionnement des logiciels de conception assistée par ordinateur actuels. Il s’agit de définir une entité par des paramètres qui peuvent être modifiés facilement. De cette façon, on change aisément la définition de la pièce.

Les paramètres peuvent être de plusieurs types : intrinsèques (longueurs, angles), cartésiens (coordonnées par rapport à un repère), situationnels (distance, angle entre 2 éléments)

Une contrainte est un paramètre que l’on ne veut pas pouvoir modifier.

Dans La Partie pour le Tout, les paramètres sont en relation avec la technique de fabrication du moule verrier réfractaire ainsi que la capacité du verre à s’écouler et l’accessibilité des parties de la forme à la roue de taille diamantée.

Cette installation est née d’une sollicitation dans le cadre de ma mission d’ingénieur de recherche pour le Pôle national d’Innovation pour les métiers du Verre (CERFAV) et est le fruit d’une collaboration entre un modeleur-mouliste verrier et d’un designer numérique – Johan Aussage. Dans le perspective du manifeste des Arts Codés, j’ai sollicité ce designer numérique, plutôt orienté fabrication de mobilier paramétrique en bois, afin de proposer une plus-value à ses objets par l’insertion d’ajourements, d’incrustations réalisés en verre coulé au four dans un moule. Afin de ne pas figer ces inserts et d’intégrer les contraintes liées à la fabrication en verre, nous avons bâti un algorithme qui permet de générer très simplement à partir de curseurs digitaux une variabilité instantanée de la forme des inserts ( hauteur, nombre de branches, épaisseur, usinabilité…)

L’image en regard présentée dans l’installation et dans le catalogue est représentative de l’algorithme, des ses entrées et des enchaînements logiques qui permettent la génération des formes qui seront par la suite coulées en verre.

Le travail de création ( au-delà de celle donnée dans l’algorithme ), réside dans le choix parmi les multiples possibles. C’est là sûrement qu’une espèce de sensibilité, de connaissance, de vision, s’exprime. Une fois, une forme choisie, elle peut devenir un objet 3D d’abord informatique puis tangible par le biais de l’impression 3D. L’avantage de la modélisation 3D est de pouvoir penser l’objet par le vide afin d’en créer directement le moule en s’affranchissant directement ainsi des contraintes matérielles et temporelles du procédé à la cire perdue.

Les Absents

 

Série d’images numériques ( rendering ) produites à l’occasion de l’édition Dix-paritions – les 10 ans de la galerie My Monkey à Nancy

Home Sweet Home

 

Home Sweet Home
Image numérique éditée à 12 exemplaires
Editions Ergastule 2009

Foco i Casita bernina

Casita et Foyer
Cristal coulé par gravité
2010 et 2011
Collection de l’artiste et collection privée

Le verre numérique ( conférence )

Philippe Garenc from ENSAD Nancy on Vimeo.

L’Ensemble

L’Ensemble
Co-création interactive on-line
2010

Atelier de Recherches et de Création « L’Oeuvre Partagée »
ENSAD Nancy
David-Olivier Lartiguaud, Alexandre Brugnoni, Philippe Garenc

My Home Is My Castle 2

Modus Operandi Reload ( Renders )

google burp

Bzird 2005
grisaille sur verre
P. Garenc

Be A Lance MEGAWAX

3D PRINTING WITH OR FOR MICRO GLASS CASTING

 

Le Grand Détournement

à l’occasion de l’exposition « Le Grand Détournement / Collection design du Centre national des arts plastiques » afin d’aborder les questions autour du processus de création en design d’objets, la Galerie Poirel à Nancy organise
une table-ronde le samedi 17 juin 2017 à 14h30 sur la problématique

« Process # 1 : S’approprier le numérique »

avec Laureline Galliot designer, Philippe Garenc artiste et Denis Garcia, directeur du Cerfav : comment les designers s’approprient le numérique aujourd’hui ? Quels sont les potentialités d’ouverture et de création apportées par ces nouveaux outils ?

 

Fab lab : laboratoire d’expérimentation et de coopération

16h-17h30 – Galerie droite Beaux-Arts Paris

Depuis une dizaine d’années, les Fab Lab (contraction de l’anglais fabrication laboratory) développent des lieux propices à l’appropriation citoyenne des outils liés au numérique. Rencontre avec ces espaces de coopération et de création.

Modérateur : Carine Claude, journaliste, Makery

Intervenants :

Samuel Bianchini, Ensad Lab

Albertine Meunier, artiste

Philippe Garenc, fabmanager du Cerfav, Glass Fablab

François Bouis, co-fondateur du 8 Fablab et gérant de la fonderie Barthélémy Art

PIAZZA DE ITALIA

piazza de Italia
2010
d’après Giorgio De Chirico
60x40x30mm/3d printed polyamid

Fait avec Mollesse

kraft, wax, ring, silicone, pigments
2009
all 400x300x3mm.

8+4 limited edition

MODUS OPERANDI

  

« Un coup de dés jamais n’abolira le hasard » – Stéphane Mallarmé
Ce projet s’inscrit dans une pratique plastique de l’effacement du geste au profit des probabilités :
c’est une oeuvre ouverte – jeu de constructions, faite d’imprévisibilités et de défis lancés à la gravité et à l’équilibre.
Comment la chute de solides simples dans une boîte peut-elle générer autre chose qu’un tas ?
Ainsi est donnée la problématique.
Modus operandi propose d’utiliser la sérendipité informatique – Joël Gayraud écrit dans la Peau de l’ombre : « Ce mot
désigne donc aussi bien l’objet trouvé si cher aux surréalistes, que la faculté, par eux développée au plus haut point, de
découvrir ces objets », pour privilégier la délicatesse de notre empreinte.
C’est donc grâce à une programmation informatique (le modus operandi) que ce projet prendra sa (ses) forme(s). Des
espaces qui poussent de l’intérieur. Il s’agira d’utiliser pour ce faire, une série de volumes simples dits architectoniques
parce qu’ils sont conçus comme éléments premiers pour bâtir.
Une fois le code écrit, lu et répété par l’ordinateur, nous serons en présence d’une infinité de combinaisons parmi
lesquelles il s’agira d’opérer un choix représentatif des possibles, dans leur plus grande nature variée.
La deuxième phase du projet consistera à reproduire ces micro-architectures en verre coulé transparent afin d’en figer
la virtuelle existence.
Au final, Modus Operandi se présentera sous la forme d’un ensemble pouvant nous renvoyer à la ville, à la cité utopique,
aux ruines – vestiges d’une civilisation venue du vide. Leur nombre permettra ainsi de donner un groupe représentatif
des contingences de ce mode opératoire.
Ce projet cherche à rendre sensible le jeu du hasard comme part active de l’oeuvre. C’est spécifiquement ici, la
machine qui procédera à l’assemblage des éléments géométriques premiers, permettant ainsi de rendre compte du
potentiel constructif et métaphorique des ces modules de base. Ces modèles sont un mélange d’éléments du bâti
classique et de formes minimales. Par leur grande modularité, ils permettront le déploiement des possibles au-delà de
notre propre imagination.

PG

My #Home is my #Castle

VERRE, RECHERCHE ET TECHNOLOGIE

Par Manuel Fadat dans la Revue de la Céramique et du Verre Mai-Juin 2016

CANALE COSA MENTALE

Punta Dagonna

VITRUVIUS ( THX to Glen Gardner )

vitruvius-desktop

Vitruvius
Verre recyclé
Modèle de recherche en impression 3d

Disponible ici | Available here

#Mirage

Techniques mixtes sur papier, 20x10cm.
2010

CHASSER LE NATUREL

Une exposition collective au Préau des Arts à l’ESPE de Maxéville – Meurthe et Moselle

Sur une invitation de Christine Derrone, avec l’aimable accompagnement de Maud Guély 2016

Esprit du Printemps ( Bois ) , tirage numérique sur papier encollé 500x300cm. ( Détruit )

  

3D PRINTING LIGHT

Details
PLA 3D PRINTED

Italiana de #Basel

 

Papier Moleskine et Stylo-bille
250*130mm
Carnet
2010

BLACK BATH

Digital Picture 2007