Dessiner-Désigner-Designer-Destiner

150 x 120 mm / Bic noir sur papier Moleskine ivoire. / 2015

h.IA.tus

Co-commissariat PUZZLE et CENTRE JACQUES BREL Thionville – France.

Les technologies sont sources de nombreuses fictions. Elle provoquent l’imaginaire et inspirent les artistes, des romans d’anticipation aux oeuvres d’art réalisées par une Intelligence Artificielle, en passant par les films de science-fiction. L’art et les progrès technologiques avancent main dans la main.
Aujourd’hui, les nouvelles innovations techniques occupent une place croissante dans notre quotidien si bien qu’elles fascinent tout en effrayant à la fois de par les possibilités qu’elles offrent. Une contradiction que nous explorons avec notre premier temps fort de l’année : hIAtus.
La technologie pourrait-elle nous sauver alors qu’on l’associe à une menace ? L’Intelligence Artificielle pourrait-elle nous sauver alors qu’on l’associe à une menace ? L’Intelligence Artificielle pourrait-elle optimiser notre avenir ? Les artistes ont eu une vision à travers l’histoire sur le monde de demain. Où en sommes-nous aujourd’hui ? Et demain, quelle sera leur place ?

Les artistes :
BARTHÉLÉMY ANTOINE -LOEFF / ANTOINE MEISSONNIER
CLÉMENT BEDEL
MARION CARRÉ
SYLVIE FANCHON
PHILIPPE GARENC
GAËTAN GROMER / LUVAN / ANTOINE SPINDLER
SUPERSTUDIO
PATRICK TRESSEL
FILIP VILAS-BOAS

Voyage au Centre des Arts

Interview de Philippe Garenc réalisé par le Centre des arts de l’École Internationale de Genève et le modérateur et curateur Manuel Fadat.

Centre des arts · Voyage au Centre des arts avec Philippe Garenc

Philippe Garenc, préoccupé depuis son plus jeune âge davantage par le pinceau en train de peindre que la peinture elle-même (qui goutte), diplômé des Beaux-Arts de Toulouse, est aujourd’hui artiste plasticien et designer verrier. Il vit en Lorraine depuis 2005 et il est diplômé du Cerfav en 2007 où il a enseigné les arts visuels, particulièrement la conception et la fabrication assistées par ordinateur.Entre 2013 et 2019, ce spécialiste des nouvelles technologies appliquées au verre et à la création a été responsable du Cerfav Glass Fablab. Depuis 2019, Philippe Garenc assure la fonction de TeachLab Manager à l’Université de Lorraine.« Ce qui nous semble marquant [chez Philippe Garenc], c’est la façon de penser la création en général comme résultat d' »enchaînements processuels », ainsi que son désir de transformation continu. Non pas qu’il soit en quête de nouveauté pour la nouveauté, mais parce qu’il regarde le
monde et l’univers comme mouvement et processus infinis. Les technologies sont là, elles sont donc, entre autres, parties prenantes dans le changement, occasion même d’interroger le changement. Les processus engendrent des processus, il faut donc jouer des processus, et le verre s’y trouve pris, offrant un nombre infini de configurations. Le détail, ainsi, dans chaque production
(y compris les siennes), prend un poids majeur, qui peut être lié à la totalité de l’univers «…

Vill(s) Invisible(s)

villes invisibles philippe garenc art 2020


« C’est un conte métaphysique, imaginiste, situationnel, une cristallisation, un moment du verre, un moment de la création en verre, de la création tout court, et même une métaphore du verre, qui pose les questions soulevées encore par le modelage : intérieur et extérieur, envers et revers, recto et verso.
Il faut lire le travail de Philippe Garenc de façon littéraire, mélancolique, philosophique, artisanale, arythmique, poétique, possédée, romantique, chamanique, animiste, comme il le dit lui-même, l’imaginant pris par cette pulsion dévorante de celui qui sait non pas que tout va disparaître, mais qu’il ne pourra pas tout faire, tout voir, tout sentir, tout goûter, et que tout sera avalé dans l’immensité en constante reconversion (le connu, les inconnus). Il faut voir cet essai, subtil, ténu, comme une oeuvre d’art totale, ouverte, infinie, interminable, toujours en voie de basculer vers sa transformation. Accélérateur de particules. »

Manuel Fadat
Historien et critique d’art
2019


Cristal coulé par gravité au four dans un moule réfractaire. Procédé d’impression 3D perdue.
Impressions 3D par dépôt de filament plastique chaud (PLA)
750 x 600 x 200 mm.
Philippe Garenc 2018/2020
Tous droits réservés – Photographies de François Golfier

Ville(s) Invisible(s) a été réalisée avec le soutien du Prix de la Jeune création du Verre français ( Centre d’art/Musée du Verre de Carmaux – France )

Italo Calvino – « Le monde écrit et le monde non écrit » / « Mondo scritto e mondo non scritto » / « Written World and the Unwritten World » – 1983


Ville(s) invisible(s), cristal coulé et impression 3D PLA – 700 x 400 x 200 mm. Photographie de F. Golfier 2019

 » En un sens, je pense que nous écrivons toujours sur quelque chose que nous ne connaissons pas : nous écrivons pour permettre au monde non écrit de s’exprimer à travers nous.
Au moment où mon attention passe de l’ordre habituel des lignes écrites et suit une complexité mobile qu’aucune phrase ne peut contenir ou épuiser, je me sens proche de comprendre que de l’autre côté des mots, il y a quelque chose qui tente de sortir du silence, signifier à travers le langage, comme abattre un mur de prison « .

Details »

Hermitage

Les Absents

 

Série d’images numériques ( rendering ) produites à l’occasion de l’édition Dix-paritions – les 10 ans de la galerie My Monkey à Nancy

Home Sweet Home

 

Home Sweet Home
Image numérique éditée à 12 exemplaires
Editions Ergastule 2009

Le verre numérique ( conférence )

Philippe Garenc from ENSAD Nancy on Vimeo.

L’Ensemble

L’Ensemble
Co-création interactive on-line
2010

Atelier de Recherches et de Création « L’Oeuvre Partagée »
ENSAD Nancy
David-Olivier Lartiguaud, Alexandre Brugnoni, Philippe Garenc

PIAZZA DE ITALIA

piazza de Italia
2010
d’après Giorgio De Chirico
60x40x30mm/3d printed polyamid

My #Home is my #Castle

CHASSER LE NATUREL

Une exposition collective au Préau des Arts à l’ESPE de Maxéville – Meurthe et Moselle

Sur une invitation de Christine Derrone, avec l’aimable accompagnement de Maud Guély 2016

Esprit du Printemps ( Bois ) , tirage numérique sur papier encollé 500x300cm. ( Détruit )

  

Eau-Rein

Encre sur papier Moleskine
140 * 210 mm.
2014

Italiana de #Basel

 

Papier Moleskine et Stylo-bille
250*130mm
Carnet
2010