Italo Calvino – « Le monde écrit et le monde non écrit » / « Mondo scritto e mondo non scritto » / « Written World and the Unwritten World » – 1983

 » En un sens, je pense que nous écrivons toujours sur quelque chose que nous ne connaissons pas : nous écrivons pour permettre au monde non écrit de s’exprimer à travers nous.
Au moment où mon attention passe de l’ordre habituel des lignes écrites et suit une complexité mobile qu’aucune phrase ne peut contenir ou épuiser, je me sens proche de comprendre que de l’autre côté des mots, il y a quelque chose qui tente de sortir du silence, signifier à travers le langage, comme abattre un mur de prison « .

Details »