BLACK BATH

Digital Picture 2007

Pas de commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.

Fab lab : laboratoire d’expérimentation et de coopération

16h-17h30 – Galerie droite Beaux-Arts Paris

Depuis une dizaine d’années, les Fab Lab (contraction de l’anglais fabrication laboratory) développent des lieux propices à l’appropriation citoyenne des outils liés au numérique. Rencontre avec ces espaces de coopération et de création.

Modérateur : Carine Claude, journaliste, Makery

Intervenants :

Samuel Bianchini, Ensad Lab

Albertine Meunier, artiste

Philippe Garenc, fabmanager du Cerfav, Glass Fablab

François Bouis, co-fondateur du 8 Fablab et gérant de la fonderie Barthélémy Art

PIAZZA DE ITALIA

piazza de Italia
2010
d’après Giorgio De Chirico
60x40x30mm/3d printed polyamid

Fait avec Mollesse

kraft, wax, ring, silicone, pigments
2009
all 400x300x3mm.

8+4 limited edition

MODUS OPERANDI

  

« Un coup de dés jamais n’abolira le hasard » – Stéphane Mallarmé
Ce projet s’inscrit dans une pratique plastique de l’effacement du geste au profit des probabilités :
c’est une oeuvre ouverte – jeu de constructions, faite d’imprévisibilités et de défis lancés à la gravité et à l’équilibre.
Comment la chute de solides simples dans une boîte peut-elle générer autre chose qu’un tas ?
Ainsi est donnée la problématique.
Modus operandi propose d’utiliser la sérendipité informatique – Joël Gayraud écrit dans la Peau de l’ombre : « Ce mot
désigne donc aussi bien l’objet trouvé si cher aux surréalistes, que la faculté, par eux développée au plus haut point, de
découvrir ces objets », pour privilégier la délicatesse de notre empreinte.
C’est donc grâce à une programmation informatique (le modus operandi) que ce projet prendra sa (ses) forme(s). Des
espaces qui poussent de l’intérieur. Il s’agira d’utiliser pour ce faire, une série de volumes simples dits architectoniques
parce qu’ils sont conçus comme éléments premiers pour bâtir.
Une fois le code écrit, lu et répété par l’ordinateur, nous serons en présence d’une infinité de combinaisons parmi
lesquelles il s’agira d’opérer un choix représentatif des possibles, dans leur plus grande nature variée.
La deuxième phase du projet consistera à reproduire ces micro-architectures en verre coulé transparent afin d’en figer
la virtuelle existence.
Au final, Modus Operandi se présentera sous la forme d’un ensemble pouvant nous renvoyer à la ville, à la cité utopique,
aux ruines – vestiges d’une civilisation venue du vide. Leur nombre permettra ainsi de donner un groupe représentatif
des contingences de ce mode opératoire.
Ce projet cherche à rendre sensible le jeu du hasard comme part active de l’oeuvre. C’est spécifiquement ici, la
machine qui procédera à l’assemblage des éléments géométriques premiers, permettant ainsi de rendre compte du
potentiel constructif et métaphorique des ces modules de base. Ces modèles sont un mélange d’éléments du bâti
classique et de formes minimales. Par leur grande modularité, ils permettront le déploiement des possibles au-delà de
notre propre imagination.

PG

My #Home is my #Castle

VERRE, RECHERCHE ET TECHNOLOGIE

Par Manuel Fadat dans la Revue de la Céramique et du Verre Mai-Juin 2016

CANALE COSA MENTALE

Punta Dagonna

VITRUVIUS ( THX to Glen Gardner )

vitruvius-desktop

Vitruvius
Verre recyclé
Modèle de recherche en impression 3d

Disponible ici | Available here

#Mirage

Techniques mixtes sur papier, 20x10cm.
2010

CHASSER LE NATUREL

Une exposition collective au Préau des Arts à l’ESPE de Maxéville – Meurthe et Moselle

Sur une invitation de Christine Derrone, avec l’aimable accompagnement de Maud Guély 2016

Esprit du Printemps ( Bois ) , tirage numérique sur papier encollé 500x300cm. ( Détruit )

  

3D PRINTING LIGHT

Details
PLA 3D PRINTED

Italiana de #Basel

 

Papier Moleskine et Stylo-bille
250*130mm
Carnet
2010

BLACK BATH

Digital Picture 2007